Castelnau la pommeraie, le blog

Un blog, un gîte, des pommes

 

ABRICOTS, PÊCHES, PRUNES 30 juin, 2011

Classé dans : Non classé — 81150castelnaulatourpointdevue @ 0:04

C’est  la saison, une nouvelle saison qui démarre, l’élan donné par la cerise et l’asperge, laisse deviner une abondance de fruit d’été. La fraîcheur de la nuit et le soleil assidu du printemps ont bien coloré les fruits. Le goût est comme on aime le retrouver, un petit détour, rien que pour goûter, n’est pas un superflu !

N’oubliez pas, un fruit de saison se mange à la saison !

Et pour renseigner votre curiosité, la pêche est à 2,60 € le kg, l’abricot à 2.60 € le kg, la prune à 1,80 € le kg et à 1,00 à cueillir sur l’arbre.

 

 

LA CERISE, CA VOUS DONNE LA PÊCHE ! 7 juin, 2011

Classé dans : Non classé — 81150castelnaulatourpointdevue @ 23:21

Dans cette période tourmentée, tant sur le plan de l’actualité (crise, FMI, Grèce, révolution, centrale atomique, volcan…) que sur celui des affaires (DSK, Tron, le concombre, Ferry et j’en passe…) nous continuons à nous accrocher pour mener à bien notre travail. 

Si l’on s’en réfère au nombre croissant de personnes qui viennent nous voir en espérant trouver des produits sains à partager avec leur famille, nous nous apercevons que la confiance est loin d’être établie et que le mal causé par les médias et toute autre information est bien supérieur aux inventions des uns et des autres, qui jouent les apprentis sorciers avec la nature.

Bien sûr la transparence est une bonne chose, mais de là à faire du bio coûte que coûte et pour faire bien, pour être dans l’air du temps avec des excréments, sans contrôler la dangerosité de cette façon culturale, sans pour autant être de mauvaise foi, peut causer une affaire comme celle du concombre et engendrer quelques pertes humaines.

Le métier est compliqué et nous voyons de plus en plus de jardiniers s’installer en agriculture et plus particulièrement en agriculture biologique qui, sur un lopin de terre vont cultiver et commercialiser des légumes et des petits fruits. Très vite, ils s’aperçoivent que l’affaire n’est pas viable et ils vont se mettre à multiplier leurs activités, peut-être même dans des domaines qui ne sont plus agricoles, laissant le jardin comme activité secondaire, tout en clamant haut et fort que le bio est incontournable et que leur mort programmée n’est due qu’ à la grande surface qui vend des légumes étrangers.

Le raisonnement simpliste n’est pas si limpide et heureusement qu’encore tous les producteurs du monde ne sont pas tous pourris car nous serions déjà tous morts.

Il faut aussi reconnaître que la France est le pays le mieux organisé et il faut savoir qu’à travers les chambres d’agriculture les agriculteurs reçoivent des informations, des bulletins techniques et suivent des stages tout au long de leur vie.

Pour en revenir à notre exploitation, nous vendons en ce moment les dernières variétés de cerises (grosse noire et bi-colore) encore pour une quinzaine de jours et que la pêche vient doucement la remplacer.

 

 
 

choisirlabonnedirection |
Conseil Economique, Social ... |
MAGREB CONSEIL |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | CHATEAUROUX IMMOBILIER 36
| COLLOQUE :"Comment être une...
| Alternative Urbaine